REDYNAMISER L’ECONOMIE DE PROXIMITE

 

 

 Objectifs


  • Maintenir et consolider la trame commerciale des pôles
  • Renforcer la qualité et la diversité des commerces et des services des pôles
  • Promouvoir des stratégies commerciales partagées entre collectivités et acteurs privés

 

 

Actions éligibles


Maintien, création et développement du tissu économique local :

  • Réhabilitation / modernisation de locaux et d’équipements
  • Etudes et diagnostics préalables à la création d’entreprise et/ou la diversification d’activité
  • Aménagement de véhicules professionnels en vue du développement de nouveaux services
  • Outils de communication, de formation, de gestion des activités, de nouveaux processus de production…  des entreprises, notamment numériques, favorisant la consolidation et le développement de leurs activités

 

Animation collective :

  • Actions collectives d’animation et de promotion du tissu économique local
  • Développement des clubs d’entreprises

 

Certification/labellisation :

  • Certification des entreprises

 

Aménagement urbain des pôles :

  • Opérations d’aménagement urbain au sein des pôles, sur des espaces publics en interface directe avec le tissu commercial, et dans le cadre d’une démarche globale de revitalisation du pôle

 

Bénéficiaires


  • PME/micro-entreprises au sens de la règlementation communautaire
  • GIP et Syndicats mixtes
  • Collectivités locales, EPCI et communes
  • Chambres consulaires
  • Associations (unions des commerçants et club d’entreprises notamment)

 

Dépenses éligibles


Dépenses matérielles :

  • Réhabilitation et extension de locaux
  • Aménagement intérieur et extérieur de locaux (modernisation de la devanture, décoration intérieure,…)
  • Equipement et matériel (informatique, bureautique, technique, domotique, pédagogique, mobilier, scénique)
  • Aménagement intérieur et extérieur des véhicules destinés exclusivement à l’activité professionnelle (installation d’équipement pour réaliser l’activité professionnelle, valorisation avec marquage publicité)
  • Aménagement urbain (petit mobilier urbain, aménagements paysagers, signalétique)

 

Dépenses immatérielles :

  • Frais de personnel : frais salariaux (salaires et charges),
  • Frais de fonctionnement directement liés à l’opération (achat, location de salles/ de matériels, frais de réception)
  • Frais de structure par application d’un forfait correspondant à 15% des frais de personnel directs éligibles, conformément au 1.b) de l’article 68 du règlement européen 1303/2013.
  • Prestations externes : étude, conseil, diagnostics, expertises, formation
  • Communication (élaboration, impression et diffusion de documents, outils de communication, site internet et réseaux sociaux web, outils numériques de valorisation, signalétique)

 

Le maître d’ouvrage devra assurer un traçage précis du temps de travail de ses personnels ayant en charge en interne la réalisation de l’action.

 

Montant de l’aide


  • De 2 000 € à 40 000 € selon les projets

 

Les pôles de services du territoire :

Le Mêle sur Sarthe, Courtomer, Sainte Scolasse sur Sarthe, Mortrée, Sées, Essay, Alménêches, Chailloué,  Carrouges, Saint Denis sur Sarthon, Ecouves, Valframbert, Damigny, Condé-sur-Sarthe, Saint Germain du Corbéis, Alençon, Saint Paterne, Arçonnay, Champfleur, Saint Cosme en Vairais, Mamers, Neufchâtel en Saosnois, Villeneuve en Perseigne

(liste définie à partir de la base permanente des équipements de l’INSEE)
 

 

Quelques exemples, ici et ailleurs


A compléter